Aire Merker à Baden


L'urbanité comme image de marque

Du point de vue des autorités, le développement ainsi réalisé a notablement contribué à enrichir la vie sociale et culturelle de la ville de Baden. En effet, grâce aux nombreuses et diverses affectations transitoires, l'ancienne fabrique d'appareils ménagers est devenue une fabrique d'idées et de projets ainsi qu'un microcosme urbain. Des activités intéressant la population ont attiré du monde sur le site. En particulier, le théâtre (Theater am Brennpunkt) et le centre culturel (Merkker) ont contribué au rayonnement de Baden dans toute la région. Grâce au développement observé depuis 1991, le site industriel Merker, un lieu proche du centre-ville, a permis de véhiculer une image positive de la ville et de sa région.

La flexibilité, gage de succès

Les diverses stratégies menées en parallèle par l'entreprise propriétaire (affectation et rénovation) ont fait leurs preuves: les investissements consentis pour la première rénovation ont été rapidement amortis. Les activités transitoires dans un « Merkerhof » rafraîchi ont été rentables et ont permis d'engranger des revenus pendant la période consacrée à la planification. Au cours de la période suivante, la société propriétaire et la commune ont pu, grâce à une coopération sans faille, mettre en œuvre avec succès leur concept d'aménagement, qui prévoyait de pérenniser ces activités provisoires. Ils ont aussi bénéficié de la grande flexibilité dont tous les partenaires ont fait preuve. Cet exemple est remarquable par le fait que, tant les bâtiments que les affectations transitoires ont été conservés, et ce, sans péjorer la rentabilité. Gagnant en professionnalisme au cours du temps, les utilisateurs étaient en mesure de payer des loyers légèrement plus élevés (et mieux harmonisés), de l'ordre de 140 à 180 au lieu de 50 à 200 fr./m2/an.

 




Internet:
Réaffectation Merkerhof