Conditions
A
.
 

Offre de locaux (II)

Hauteur des locaux

Dans les friches industrielles, les locaux (en particulier ceux ayant servi à la production) sont souvent beaucoup plus hauts que ceux des bâtiments nouvellement construits pour les entreprises des arts et métiers ou des services. Nombre d'utilisateurs transitoires apprécient cette particularité, tout comme le public ou encore d'autres utilisateurs, car elle permet d'appréhender l'espace différemment et contraste avec les normes de notre époque.

D'un point de vue pratique, les locaux de grande hauteur facilitent la mise en place de dispositifs intérieurs, en particulier pour les domaines de la culture, de l'industrie ou de l'artisanat (installations techniques), ainsi que des sports et des loisirs.

En revanche, ils sont plus difficiles à chauffer durant la saison froide, ce qui devra être pris en compte au moment de calculer les frais accessoires.


Configurations de locaux

Considérant les explications ci-dessus concernant la corrélation entre type de demande et dimensions des locaux, on distingue les configurations suivantes:

Sites avec une majorité de locaux de taille petite à moyenne

Les friches industrielles dont les bâtiments abritent essentiellement des locaux de taille modeste sont plutôt rares. Cette situation se présente dans le cas d'anciennes zones industrielles relativement petites, le plus souvent destinées à des activités artisanales. Durant la phase d'affectation transitoire, il s'agit d'un lieu tranquille et discret, car la plupart des activités implantées ne sont pas ouvertes au public. Cependant, les locaux sont loués facilement et sont très rentables (en raison d'une forte demande).

Pour ce type de friches industrielles, les activités transitoires peuvent, contrairement à ce que l'on pourrait penser, également générer une plus-value: elles peuvent enrichir la vie culturelle et économique d'une commune, permettant de générer un certain sentiment d'appartenance au lieu.

Merker Baden

Sites avec une majorité de grands locaux et de halles

La demande pour de grands locaux ou halles est généralement plus faible et spécifique. Ainsi, les propriétaires de friches industrielles présentant essentiellement ce type d'espaces ont plus de difficulté à trouver des locataires temporaires. En Suisse, ce cas de figure est cependant plutôt rare.

Si ce cas se présente, et que les propriétaires veulent affecter le site transitoirement, il convient qu'ils fassent preuve de créativité et consentent des efforts particuliers pour rechercher des locataires appropriés. Il se peut aussi que le hasard « fasse bien les choses » ou que la demande se crée d'elle-même. Enfin, il peut s'avérer nécessaire d'installer des dispositifs mobiles visant à subdiviser l'espace en unités plus petites (cf. explications ci-dessus).

L'existence d'une demande ne suffit pas à prédire quels types d'activités transitoires seront effectivement implantées, surtout si certaines d'entre elles sont considérées comme « indésirables » car engendrant des nuisances sonores ou ternissant l'image du site.

Les affectations possibles pour les friches industrielles présentant de grands locaux sont énumérées ci-dessus.

Schlotterbeck Bâle

Sites avec des locaux de différentes tailles

Certaines friches industrielles se caractérisent par des locaux de diverses tailles, donnant la possibilité d'implanter des activités très diversifiées et d'étendre le rayonnement du site à toute la ville ou la commune. Enrichissant notablement la vie locale, elles permettent de revaloriser le site de manière optimale.

nt/Areal Bâle
Usine de laminage Münchenstein
Torfeld Süd Aarau